Strasbourg envahie par l’Allemagne

1871, la France perd la guerre contre l’Allemagne. Le Reich annexe le territoire d’Alsace-Lorraine, laissant la France amputée d’une grande partie de ses territoires de l’Est. A Strasbourg, capitale de ce nouvel empire, les Allemands veulent s’imposer et commencent une véritable campagne de germanisation. Le Reich transforme la ville pour en faire une vitrine de sa puissance et loger les nouveaux habitants.

La Neustadt, ou nouvelle ville, est un quartier créé par les Allemands au nord-est de l’actuel centre-ville. Dès l’annexion et jusqu’à la première guerre mondiale, l’Allemagne  y fait construire de gigantesques édifices et triple la superficie de Strasbourg.
Ces bâtiments et le quartier de la Neustadt ont survécu aux bombardements et sont un témoignage visuel du passage de l’Allemagne en Alsace, une véritable frontière dans la ville.

Ce reportage photo met côte à côte des images d’époque et les images actuelles de ces édifices.

1-Gare

La Gare de Strasbourg a été construite en 1878 sous l’influence de l’Allemagne. En 2007, pour préparer le lancement du TGV Est, la SNCF décide de moderniser le bâtiment. La gare est aujourd’hui sous une verrière de 120 mètres qui recouvre la facade historique, encore visible à l’intérieur.

2-Bu

La bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg est la seconde bibliothèque de France par nombre d’ouvrages, plus de trois millions. En 1870, lorsque l’église du Temple-Neuf est bombardée et ses collections de livres détruites, un appel au don est lancé pour créer une nouvelle bibliothèque. Construite entre 1890 et 1893, elle est aujourd’hui toujours la principale bibliothèque de la ville.

3 - Eglise
En 150 ans, rien n’a vraiment changé pour l’Eglise catholique Saint-Pierre-le-Jeune. Construite en 1889, elle est aujourd’hui encore coiffée d’une coupole de 18 mètres de diamètre. C’est l’un des plus grands édifices réalisés pendant l’annexion

6-st

L’église Saint-Paul relie la place de la République et l’Université, c’est l’axe principal de la Neustadt.

4- Palais du rhin

Le Palais du Rhin, ou Palais de l’empereur, domine la place de la République. Durant l’annexion, il est le centre administratif de l’Alsace sous contrôle allemand. Pendant la première Guerre mondiale, il sera converti en hôpital militaire, puis deviendra plus tard le siège de la commission centrale pour la navigation du Rhin, sa fonction actuelle.

5-hotel

Malgré ses immenses tours, ce bâtiment n’est ni un château fort, ni une église, mais l’Hôtel des Postes. Durant l’annexion, il permettait de transmettre les informations entre Berlin et Strasbourg. Aujourd’hui, le  batîment a gardé sa fonction de Poste et il est possible d’envoyer des lettres ou colis dans ce monument historique.

BONUS

IMG_5695

Quel est cet objet métallique à droite ? Une tuyauterie cassée, une gouttière ?  Non, ce morceau de métal est un véritable obus.
Le projectile date de 1870, lorsque les Prussiens bombardent toute la ville et remportent la victoire sur la France. Certains des obus tirés sont encore restés encastrés dans les murs, comme celui de l’Hôtel de la Cathédrale, sans danger pour les habitants.

6
Des silhouettes de profil, des pagnes blancs et des papyrus ornent cette maison. Ce bâtiments au style égyptien se trouve vraiment à quelques centaines de mètres des édifices précédents, dans la petite rue tranquille du Général Rapp. Construite par un architecte pendant l’annexion, elle symbolise aujourd’hui encore le goût des Allemands pour l’Art Nouveau et l’Orient.

Clara Griot

Publicités